L’idéologie féministe et sa destructuration de l’écriture

Les communautés Linux que je fréquente sont remplies de gens bien. Des gens bien mais parfois très influençables par la manie féministe ou l’égalitarisme bon teint, qui ne sont que des idéologies risquées et sans profondeur basée en réalité sur la sombre Envie. Autant dire que cette ineptie d’écriture dite inclusive est adoptée par un certain nombre d’auteurs de billets et d’articles intéressants dans le fond.

Je ne suis pas le seul à trouver cette écriture sans fondement rationnel extrêmement désagréable à lire. C’est dommage d’attiser ainsi des sentiments négatifs pour affirmer ce que l’on assume pas être pour les uns, ou pour passer pour ouvert et moderne pour les autres.

Reprendre le contrôle

Afin ne pas arrêter de lire des informations intéressantes et reprendre le contrôle, je me suis donc penché sur une solution de contournement de ce que je considère comme un effet du mal-être ambiant.

Avec l’extension FoxReplace pour Firefox, j’ai trouvé une première solution satisfaisante.

J’utilise avec succès cette extension pour modifier le texte automatiquement sur les pages chargées.

J’ai constitué une liste qui s’agrémente des corrections des trouvailles ou bidouillages idéologiques de mes contemporains, et je la partage avec vous. Le fichier téléchargeable ici sera donc mis à jour régulièrement sur mon espace de partage GitLab. Vous pouvez même y contribuer, car c’est open-source !

Le lien direct au fichier est le suivant : pour import direct avec FoxReplace ou téléchargement

Une fois l’extension chargée sur votre Firefox, vous pourrez charger mon fichier de conversions à titre d’exemple, le tester et faire vos propres filtres, voire contribuer à celui-ci.

Savoir en rire, ou contribution à l’autodérision

Des féministes hystériques ou les plus retords blagueurs entre vous pourront toujours s’égayer en s’inspirant de mon idée pour rendre le web “full-inclusive” sans déranger les autres, sur leur navigateur uniquement. Attention cependant, la conversion à l’envers va nécessiter un peu plus de travail et l’utilisation d’expression régulières car, pour faire court dans mon modèle de remplacement je m’appuie sur le point-médian qui est très…. discriminant !